acné bouton comédon

Se débarrasser de l’acné grâce à la médecine chinoise (acupuncture ou phytothérapie), l’homéopathie et la micronutrition

L’acné est considérée comme une infection de la peau par la médecine occidentale. Elle est dès lors traitée par antibiotique ou par modulation du renouvellement cellulaire (Roacutane et autres génériques).
La médecine chinoise regarde cette pathologie d’autre autre angle. Elle est bien consciente de l’aspect infectieux mais tient aussi compte du terrain. Par exemple, une peau chaude humide sera un terrain propice aux bactéries. Dans ce cas, il convient d’éliminer l’excès d’humidité chaleur de la peau pour que le terrain soit moins favorable au développement bactérien. Traiter le terrain et l’infection en même temps est la voie prise par la médecine chinoise.

acné

 

Les causes fréquentes d’acné

L’acné peut apparaître à l’adolescence mais aussi à la suite de la pose d’un stérilet.

  • A l’adolescence, l’augmentation de la synthèse hormonale augmente le métabolisme du corps qui produit alors plus d’énergie donc de chaleur. Par ailleurs, la testostérone; hormone aussi bien présente chez la femme que chez l’homme, rend le sébum moins fluide ce qui contribue à boucher les pores de la peau et donc à les enflammer.
  • La poste d’un stérilet entraîne une hyperactivité des cellules de l’appareil génital féminin. Cette énergie vient perturber la descente de l’énergie du méridien de l’estomac qui passe par les ovaires. De ce fait, un trop plein d’énergie s’accumule dans la partie supérieure du corps. En particulier, l’énergie s’accumule au niveau du visage avec des boutons qui apparaissent sur le trajet du méridien de l’estomac.

Les causes d’acné selon la médecine chinoise

L’acné peut avoir d’autres causes:

  • vent chaleur du poumon et chaleur du sang : boutons d’acné, un enduit jaune fin sur la langue et un pouls flottant c’est à dire superficiel.
  • humidité chaleur de l’estomac et des intestins : le patient présente en plus des symptômes de l’acné, une enduit jaune gras comme une couche d’huile au niveau de la langue et un pouls glissant rapide.
  • vide de la rate : cicatrice de cratère sur le visage, appétit modéré voir faible, enduit jaune gras avec langue pâle, pouls glissant lent.
  • stagnation de l’énergie et stase de sang : acné aggravé par les émotions, aggravé avant et après les règles chez la femme, langue avec des points violets, pouls rugueux.

Il existe encore d’autres causes d’acné mais elles sont encore moins fréquentes. Elle ne sont pas présentées ici.

 

La médecine chinoise (phytothérapie ou homéopathie) pour traiter l’acné

Parce qu’il est possible de poser un diagnostic de la cause de l’infection, la médecine chinoise est particulièrement efficace pour traiter cette pathologie de la peau. La phytothérapie est plus puissante que l’acupuncture pour éliminer la chaleur et l’acupuncture.

 

L’homéopathie pour traiter l’acné

Les formes où la chaleur domine (vent chaleur du poumon et chaleur du sang) ou bien où le blocage de l’énergie domine (stagnation de l’énergie et stase de sang) peuvent être facilement soulagées par l’homéopathie.

 

La micronutrition pour se débarrasser de l’acné

Dans certain cas, l’acné se développe chez les patients dévitalisés. Dans ce cas, il s’agit d’acné par vide de sang, vide de Yin ou par Yang flottant. Même si les tableaux de symptômes n’ont pas été présentés car moins courant, on les rencontre en pratique. Cela est en parti du au culte de la minceur qui pousse les adultes à être svelte donc à moins manger. Cette attitude aboutit parfois à une dénutrition des tissus et entraîne l’apparition d’une chaleur vide et de boutons.

 

 

Cet article a été rédigé par Patrick Sebbagh – Institut des deux sources – 1033 Cheseaux sur Lausanne – 021 535 59 14