Anti age anti vieillissement

Soutenir les processus anti age (anti vieillissement) grâce à la micronutrition

La démarche anti age passe par la lutte contre le stress oxydatif car le vieillissement naturel ainsi que toutes les pathologies le favorisent.
En cas de vieillissement naturel, tout s’accélère vers 40 ans mais ce processus s’amorce dès la trentaine. Il faut donc anticiper pour retarder les signes du vieillissement.
En cas de pathologie, le stress oxydatif sera d’autant plus agressif que la réponse immunitaire sera intense. Si la pathologie est chronique, l’impact sera massif. Tel est le cas dans les maladies inflammatoires chroniques (Crohn, polyartrite,  rectocolite hémorragique, …)
Les habitudes de vie peuvent aussi favoriser un stress oxydatif important. C’est notamment le cas pour les travailleurs de nuit, les fumeurs, les sportifs de l’extrême…

L’observation rend assez bien compte du stress oxydatif car la peau est le miroir de notre état interne. Lutter contre les signes du vieillissement au travers d’une démarche anti age passe par la lutte contre le stress oxydatif en premier lieu.

anti age anti vieillissement

Avant de se lancer dans un protocole de renforcement des défenses contre l’oxydation qui ne serait basé que sur l’observation clinique, il convient de faire un bilan sanguin.
Les bilans de stress oxydatif sont des examens de laboratoire principalement utilisés en médecine anti-age. Ils sont peu utilisés en médecine de premier recours.
Ils permettent de mettre en lumière les structures biologiques qui souffrent le plus de cette condition (oxydation des protéines, oxydation des lipides, baisse de la synthèse de glutathion…).

Bilan sanguins – Quels marqueurs biologiques investiguer

Un bilan sanguin permet de doser les multiples substances antioxydantes et pro oxydante. Les anti oxydants peuvent être synthétisées par le corps ou apportées par l’alimentation.

  • la capacité anti oxydante : Test FORT/FORD,
  • les Vitamines anti-oxydantes : A et E (la vitamine C peut être dosée rapidement après la prise de sang car elle se dégrade rapidement. Idéalement, l’analyse doit intervenir dans les 30 minutes),
  • les Oligo et minéraux anti-oxydants zinc, cuivre et sélénium,
  • le Glutathion réduit: peptide ayant une action anti-oxydante majeure et dont la production diminue progressivement à partir de 40 ans,
  • le taux d’hémoglobine,
  • l’acide urique,
  • les enzymes antioxydantes : Superoxyde Dismutase (agit en collaboration avec le Cuivre et le Zinc) et la Glutathion Peroxydase (agit en collaboration avec le Sélénium)
  • la capacité antioxydante globale du sang,
  • la coenzyme Q10,
  • les anti-LDL oxydés,
  • la 8-OH D guanosine : marqueur du stress oxydatif de l’ADN,
  • la spermine/spemidine : marqueur du stress oxydatif du sperme (le sperme apparait alors jaune plutôt que blanc laiteux),
  • les enzymes thiorédoxines, catalase, …
  • le fer libre, la ferritine et la transferrine : ils peuvent augmenter en cas de stress oxydatif,
  • l’homocystéine : indique un risque cardiovasculaire (d’autres marqueurs existent pour le système cardiovasculaire),
  • la myélopéroxydase : enzyme des globules blancs qui augmente en cas de stress oxydatif.
  • le malonylaldéhyde (MDA) : il augmente en cas d’attaque oxydative des acides gras membranaires et sanguins. Il indique alors un risque augmenté de lésion des parois artérielles.
  • l’isoprostane f2 alpha : marqueur de l’oxydation des lipides de la paroi des vaisseaux. Il indique un risque de maladies cardiovasculaires.
  • les carbonyl protéïnes : ceux sont des protéïnes endommagées par oxydation. Elles perdent alors leurs fonctions physiolgiques et peuvent potentiellement devenir toxiques.
  • certains caroténoïdes (b-carotène notamment).

Ou faire ces analyses?

Nous travaillons volontiers avec le laboratoire MGD pour effectuer les bilans oxydatifs. MGD portent un grand soin aux délai entre le prélèvement et l’analyse afin que les résultats soient fiables.

Nos protocoles pour lutter contre le stress oxydatif

En collaboration avec Simon Reboh de la pharmacie Sen’su, Docteur en pharmacie et naturopathe, nous avons développé plusieurs protocoles anti âge.

A propos de l’auteur

Cet article a été rédigé par Patrick Sebbagh – Institut des deux sources – Chemin des grands champs 9 – 1033 Cheseaux sur Lausanne – Suisse – 021 534 05 04.