Méthode du Gua Sha

La méthode du Gua Sha

Le Gua Sha est une technique populaire qui consiste à racler la peau du patient avec un outil généralement fait en corne de buffle. Le mot «Sha» signifie «éruption cutanée qui ressemble à des graines de millet rougeâtres». Le Gua Sha est une technique de raclage de la peau qui a pour objectif de libérer la surface de la peau des agents pathogènes qui y demeurent. Le facteur pathogène sort alors sous la forme de petits points rouges de la taille d’une graine de millet. En laissant l’éruption se manifester à la surface de la peau, la peau et les muscles se libèrent du blocage et la circulation de l’énergie et du sang dans les capillaires du derme sont rétablis.
Le plus souvent les grains de sable sont de couleur rouge mais ils peuvent aussi être bleu, violet ou noir selon que le blocage soit ancien, soit causé par le vent froid, par le vent chaleur ou par le vent humidité.

Le Gua Sha peut être rapproché des techniques de martelage (Gua Pak) et des techniques de pinçage (Gua Tsien). Toutes ces techniques permettent de libérer la surface de la peau.
Les Chinois ont l’habitude d’utiliser le Gua Sha avant d’aller consulter à l’hôpital si le problème persiste.

 

Les outils employés dans la pratique du Gua Sha

Image Gua Sha - 2 - les outils

Fonctions du Gua Sha

La technique de Gua Sha est plus connue pour libérer la peau. On peut l’utiliser cliniquement pour traiter les attaques externes et tous les symptômes ressemblant à des attaques externes. Le Gua Sha est indiqué pour:
•    les douleurs aiguës ou chroniques.
•    les contractures aiguës ou chroniques.
•    les attaques des 6 énergies perverses (coup de froid, coup de chaud…).

 

Libérer la surface avant de régler les maladies internes

Traiter une maladie interne alors que l’énergie perverse bloque la surface du corps risque de renforcer la virulence de la pathologie interne. Pour cette raison, en médecine chinoise, on ne traite jamais une maladie chronique avant d’avoir libéré la surface du corps c’est-à-dire la peau et les muqueuses. Ainsi, en cas de pathologie double, la médecine chinoise recommande de soigner le rhume avant la maladie interne.

Image Gua Sha - 1

Si vous souhaitez apprendre comment procéder chez vous, regarder ce tutorial en anglais sur le Gua Sha.

 

 

 

 

 

Harmonie des 2 sources : acupuncture à Lausanne