Recette post-accouchement en médecine chinoise

Recette de diététique chinoise pour une remise en forme des mamans après l’accouchement

La culture chinoise est riche en traditions. Après l’accouchement, dès l’arrêt des saignements (lochies), il est de coutume de restaurer l’énergie des jeunes mamans pour leur permettre de retrouver leur vitalité et stabiliser leur humeur. Jusqu’à avoir récupéré leur énergie, il est déconseillé aux jeunes mères de s’exposer au froid, de prendre des douches froides surtout si elle ressenttent de la frilosité ou appréhendent le froid. Par contre, il leur est recommandé de consommer des plats chauds et si possible des plats tonifiants comme la recette du bouillon de coquelet ou cet appétissant plat de tofu.

plat de tofu

Bouillon de coquelet et d’igname pour tonifier l’énergie et nourrir le sang à la suite d’un accouchement

Ingrédients :

  • 20g de rhizome d’igname en lamelle, Discorea opposita, Shan Yao
  • 3 lamelles de Ginseng americain, Xi Yang Shen
  • 1 coquelet fermier

Préparation :
Mettre le coquelet fermier, le ginseng américain et les lamelles d’igname dans un pot en verre qui puisse être fermé. Faire cuire le tout au bain marie pendant 30 minutes afin que le coquelet suinte ses liquides y compris les hormones contenus dans les chaires.

Consommer :
Consommer le liquide récupéré au fond du pot en verre en l’associant avec du riz ou tout autre plat. La chaire du coquelet n’est plus consommable car elle a cédé tous ses nutriments en suintant. Normalement, elle doit avoir pris une texture « cartonneuse ».

Remarque : Ne remplacer pas le coquelet par un poulet car le poulet est un animal post pubertaire alors que le coquelet est pré pubertaire ce qui affecte la quantité d’hormones dans le bouillon.

Plantes utilisées dans cette recette chinoise post-accouchement

Rhizome d’igname, Discorea opposita, Shan YaoIgname Shan Yao après l'accouchement

Shan Yao est une plante des montagnes originaire de la province du Hunan utilisée couramment en cuisine en Chine. Dans le passé, cette plante s’appelait Shu Di mais parce qu’un empereur pris ce nom, Shu Di fut renommé Shan Yao. Shan Yao est une des rares plantes qui a une double tonification; tonification de l’énergie et tonification du Yin.

Nature, saveur et tropisme : Doux et neutre. Shan Yao pénètre les méridiens de la rate, du poumon et du rein .

Fonctions :

  • Tonifier l’énergie du poumon, de la rate et du rein – Bi Pi Fei Shen Qi → Plante prioritaire en cas de diarrhée par vide de l’énergie de la rate.
    – Utilisé pour raffermir l’énergie du poumon (transpiration spontanée…)
    – Utilisé pour raffermir l’énergie du rein (spermatorhée, énurésie…).
  • Enrichir le Yin de la rate, du poumon et du rein – Yi Pi Fei Shen Yin. → Prioritaire en cas de diabète (Xiao Ke).
  • Nourrir et tonifier → Plante essentielle en cas de constitution vide par dénutrition.

Préparation de la Shan Yao pour exacerber ses fonction: Sauté, Shan Yao tonifie plus l’énergie mais cela diminue sa capacité à nourrir le Yin.

Dosage pour décoction ou usage alimentaire : [15-30g].

Précaution : Aucune tant qu’on respecte le dosage.

Ginseng americain, Xi Yang ShenXi Yang Shen pour renforcer après l'accouchement

Xi Yang Shen signifie « la racine qui vient de l’ouest ». On l’appelle aussi parfois Hua Qi She qui signifie « le drapeau étoilé » en référence au drapeau des Etats-Unis d’Amérique. Il ressemble physiquement et chimiquement au Ginseng (Ren Shen). Il est produit dans le Whyoming comme à Jiling en Chine.

Nature, saveur et tropisme : Doux, légèrement amer et frais. Xi Yang Shen pénètre les méridiens du poumon, du cœur, du rein et de la rate.

Fonctions :

  • Tonifier l’énergie et nourrir le Yin – Bu Qi Yang Yi
    – Efficace en cas de vide de l’énergie de la rate, du poumon, du rein et du cœur mais inférieur au Ginseng blanc (Ren Shen) pour cette fonction.
    – Efficace en cas d’échappement de Yuan Qi mais inférieur au Ginseng blanc (Ren Shen) pour cette fonction.
  • Tonifie l’énergie du poumon et nourrit le Yin du poumon –> Efficace en cas de vide de l’énergie du poumon et de Yin du poumon.
    – Tempérer la chaleur et engendrer les liquides – Qing Re Sheng Jin
    – Plus efficace que le Ginseng blanc (Ren Shen) lorsque la chaleur lèse les liquides et entraine insuffisance des liquides (soif du diabétique…)

Remarque : Bien que moins tonique que le Ginseng blanc (Ren Shen), Xi Yang Shen est beaucoup plus équilibré ce qui lui permet d’être consommé régulièrement sans risque de toxicité.

Dosage en décoction ou en usage alimentaire : [3-6g].

Précaution : Aucune tant que l’on respecte la posologie.

Formation en diététique médicinale chinoise

L’institut Jing Cheng offre une formation en diététique médicinale chinoise. Pour plus de renseignements, vous pouvez visiter le site de l’école Jing Cheng.

Vous pouvez aussi consulter les pages médecine chinoise,  acupuncture, naturopathie – micronutrition, homéopathie et biorésonance rédigées par l’auteur.