Traiter la rectocolite hémorragique en médecine chinoise

Rectocolite hémorragique – Traitement en acupuncture, médecine chinoise, naturopathie, biorésonance et homéopathie

La rectocolite hémorragique (RCUH) doit être distinguée du syndrome du colon irritable et de la maladie de Crohn. Le diagnostic différentiel entre ces trois pathologies se fait grâce à la localisation de la pathologie. En effet, les douleurs du syndrome du colon irritable peuvent affecter l’ensemble des intestins et s’arrêtent la nuit. Les symptômes de la maladie de CrRectocolite hémorragiqueohn concernent principalement la fin de l’iléon et le colon ascendant dans la majorité des cas, c’est à dire le quadrant abdominal inférieur droit. Enfin, les symptômes de la rectocolite hémorragique concerne principalement le colon descendant, le colon sigmoïde, le rectum et l’anus, tous localisés dans le quadrant abdominal inférieur gauche.

Enfin, la rectocolite hémorragique s’accompagne d’hémorragie (sang dans les selles) comme son nom l’indique alors que les saignements sont très rares dans la maladie de Crohn et dans le syndrome du colon irritable.

Ces symptômes permettent de faire un premier diagnostic différentiel entre ces pathologies.

Enfin, le diagnostic de rectocolite hémorragique est confirmé par coloscopie. On observe alors que la muqueuse des zones affectée est superficiellement lésée.

Pourquoi les symptômes de rectocolite hémorragique affectent ils principalement le quadrant abdominal inférieur droit?

Selon la médecine occidentale, les causes de la RCUH sont multifactorielles. A l’institut des deux sources, nous partageons ce point de vue et qu’un cocktail de différentes bactéries participent à l’entretien de la RCUH. Pour poursuivre dans cette direction, nous pensons à l’institut des deux sources que le fait que la RCUH affecte principalement le quadrant inférieur droit oriente vers certaines familles de bactéries plutôt que d’autres.

Le lecteur critique devrait alors se dire qu’un simple antibiotique devrait venir à bout de cette pathologie. C’est partiellement vrai car le quadrant abdominal inférieur droit est colonisée par des bactéries sporulées et non sporulées. Nous pensons que la clé du problème réside dans la contamination excessive aux bactéries sporulées qui ouvrent la portent (lèse l’épithélium intestinal) aux bactéries non sporulées. Si les bactéries en questions sont bien sensibles aux antibiotiques, leurs spores y résistent parfaitement bien ce qui entraine la difficulté à éradiquer la maladie.

Dans ces maladies multifactorielles, il est difficile d’incriminé une bactérie en question mais il est plus facile d’envisager un groupe de bactérie qui, ensemble déclencherait la pathologie.

L’acupuncture et la médecine chinoise peuvent elles aider les patients atteint de rectocolite hémorragique?

Dans le cas de la rectocolite hémorragique, l’acupuncture et la médecine chinoise permettent d’abaisser l’inflammation intestinale responsable de la lésion de l’intestin. Cette approche est comparable à celle proposée en médecine conventionnelle.

Des études cliniques randomisées ont été publiées sur le sujet. Vous pouvez notamment lire l’article suivant relatif à l’usage concomitant de la médecine chinoise et de la médecine occidentale dans le cadre des RCUH:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4656610/

Faut il associer la micronutrition dans le traitement de la rectocolite hémorragique?

Parce que nous pensons que le facteur infectieux joue un rôle essentiel dans cette pathologie, nous apportons un soin particulier à remonter le système immunitaire de nos patients tout en désinfectant les intestins pour éviter les crises inflammatoires.

Ce travail de conolidation de l’immunité se fait grâce à la micronutrition médicale. Notre objectif est d’améliorer l’efficacité de certaines lignées de cellules immunitaires susceptibles de lutter contre les infections sporulées.

Homéopathie et rectocolite hémorragiqueRectocolite hémorragique

L’homéopathie peut tout aussi bien aider les patients en crise pour modérer la réaction inflammatoire que les patients en période de rémission pour renforcer leur immunité. Dans tous les cas, l’homéopathie contribue à l’amélioration de l’état de nos patients atteint d’une RCUH.

D’autres remèdes pour la rectocolite?

Oui. Les végétaux offrent des anti inflammatoires puissants que nous utilisons volontiers en cas de RCUH.