Arrêter le tabac grâce à l’acupuncture

Arrêter le tabac grâce à l’acupuncture
Votre avis nous intéresse.

L’acupuncture est utilisée depuis de nombreuses années dans le sevrage du tabac. Elle est réputée pour cette action car elle permet d’agir sur l’irritabilité, l’agitation mentale, l’appétit et la fatigue qui apparaissent à la suite de l’arrêt de la cigarette. Dans les premiers jours du sevrage, les patients sont particulièrement agités et irritables. Ces symptômes d’agitation et d’irritabilité disparaissent rapidement dès la pause des aiguilles. En fonction du degré d’agitation et d’irritabilité, il faudra une ou plusieurs séances pour que ces traits de caractères disparaissent complètement car si l’agitation mentale et l’anxiété disparaissent dès la pause des aiguilles, ils reviennent avec de moins en moins d’intensité au fur et à mesure des séances.

La fatigue apparaît souvent à mesure que l’irritabilité disparaît. Il convient alors de soutenir l’énergie du patient pour lui permettre de fonctionner dans sa vie quotidienne sans avoir recours au tabac ou à des substituts énergétiques (boissons sucrées, boissons tonifiantes, chocolat…). A ce moment, il convient de modérer la satiété, c’est à dire à baisser l’énergie de l’estomac tout en tonifiant l’énergie globale du patient. A l’institut des deux sources, nous n’hésitons pas à prescrire des compléments alimentaires qui permettent de tonifier l’activité du système nerveux pour éviter le manque de nicotine (qui dispose d’une action cholinergique) et à renforcer les capacités d’inhibition du système nerveux pour que nos patients puissent faire la part des choses et rester sereins.

Les points magiques pour stopper l’envie de fumer

Il existe une série de points pour couper l’envie de fumer. Ils ont la réputation de permettre d’arrêter de fumer instantanément. Ces points ont, certes, un effet immédiat mais ils ne calment pas l’appétit ni ne contrebalancent la fatigue. Ils ne font que casser le réflexe de besoin de nicotine. Si les personnes qui souhaitent arrêter sont suffisamment robustes pour supporter la fatigue et arrivent à « contrôler » leur appétit, une seule séance avec ces points peut suffire.

Dans le cas où les personnes qui souhaitent arrêter sont anxieuses, irritables, agités, plusieurs séances seront nécessaires même en utilisant ces points à répétition.

Quand arrêter de fumer ?

Arrêter de fumer pendant les vacances et avant d’avoir les enfants est naturellement plus simple qu’à 40 ans, au moment où notre activité professionnelle est souvent la plus forte et donc, le stress est le plus intense. En clair, quel que soit votre âge, arrêter de fumer pendant les vacances est plus simple qu’en plein stress.

La saison joue aussi un rôle. Arrêter en hiver lorsqu’il fait froid et que le niveau d’ensoleillement est faible n’est pas idéal. Planifier un sevrage au printemps ou pendant l’été est plus favorable.

L’acupuncture permet de calmer, d’apaiser, de réguler l’humeur mais ne transforme pas un cadre de travail stressant en havre de paix, ni un ciel d’hiver en journée flamboyante. Il convient donc de trouver le meilleur moment dans l’année. N’hésitez pas à vous informer en profondeur sur l’arrêt du des cigarettes sur le site Tabac Info Service.

En résumé, l’acupuncture dispose de formidables outils pour permettre d’arrêter de fumer. Il est possible de s’adapter aux symptômes de chaque patient au cours du sevrage. Le nombre de séance nécessaire varie grandement. Une seule séance suffira chez un patient dont la réserve de neurotransmetteurs est élevée et qui a une vie stable et équilibrée. Plus de 10 séances seront nécessaires chez un patient anxieux, sous stress dans sa vie professionnelle et dévitalisé.

Praticien Acupuncteur à Lausanne : https://www.medecine-globale.ch/

Ces Articles peuvent vous intéresser :

error: Content is protected !!