Asthme : comment l’acupuncture peut aider ?

Asthme : comment l’acupuncture peut aider ?
Votre avis nous intéresse.

Une solution pour soulager chaque type d’asthme !

Il est courant de parler de l’asthme sans plus de précisions. Mais, en réalité, les formes d’asthme sont nombreuses, tout comme les conséquences et les traitements. La médecine occidentale et la médecine chinoise n’utilisent pas la même manière de classer les différents types. Ainsi, la médecine occidentale fait une distinction entre :

  • l’asthme allergique caractérisé par la présence d’IgE et de cellules éosinophiles,
  • l’asthme non allergique caractérisé par la présence de cellules éosinophiles mais pas d’IgE
  • l’asthme non allergique sans IgE et sans cellules éosinophiles…

La médecine chinoise a choisi de classer les pathologies asthmatiques au sein de 3 autres catégories :

  • l’asthme vide caractérisé par un bruit respiratoire faible qui indique un état d’insuffisance
  • l’asthme plénitude caractérisé par un bruit respiratoire très prononcé
  • l’asthme mixte qui est caractérisé par une insuffisance et un blocage conjoint.

Grâce à son effort de compréhension des mécanismes moléculaires, la médecine occidentale dispose aujourd’hui de molécules très efficaces pour soulager l’asthme (cortisone, Beta 2 agoniste, anti leucotriène…). A contrario, grâce à son approche globale, la médecine chinoise dispose de remèdes qui harmonisent les différentes fonctions du corps.

A l’institut des deux sources, nous pensons qu’il faut combiner les atouts de la médecine occidentale qui est capable de soulager rapidement les crises et donc de protéger les patients d’épisodes aigus avec la médecine chinoise qui permet de rétablir un fonctionnement harmonieux des tissus.

 

Asthme

Que peuvent faire la médecine chinoise, la micronutrition, l’homéopathie et la biorésonance pour soulager l’asthme?

D’une manière générale, les médecines alternatives offrent des thérapies qui visent à rétablir le terrain, à moduler l’intensité des crises, à nourrir les tissus… L’acupuncture est l’une des rares méthodes de médecine alternative qui permet de soulager instantanément les crises.

A l’institut des deux sources, nous combinons les approches thérapeutiques:

  • En cas d’asthme allergique (IgE et éosinophile), en parallèle de l’acupuncture,  nous associons la correction du terrain pour relancer la synthèse d’acides gras à chaine courte par le microbiote intestinale afin de moduler la réponse immunitaire de type LT H2.
  • En cas d’asthme non allergique (absence d’IgE et d’éosinophiles), en parallèle de l’acupuncture, nous œuvrons à calmer l’inflammation et à rétablir les sécrétions physiologiques des muqueuses respiratoires.
  • En cas de vide du rein (pas d’équivalent en médecine occidentale), nous visons à rétablir l’énergie du rein.
  • En cas de vide du foie (pas d’équivalent en médecine occidentale), nous utilisons de la micronutrition pour nourrir le sang du foie

Conclusion sur l’asthme

La médecine occidentale offre des remèdes très efficaces pour contrôler l’intensité des crises d’asthme mais elle n’offre pas ou peu la perspective de guérir définitivement de cette pathologie. A contrario, la médecine chinoise, l’homéopathie, la micronutrition et la biorésonance proposent de corriger le terrain dans le but de récupérer son autonomie.

 

Ces Articles peuvent vous intéresser :