troubles érectiles

troubles érectiles
Votre avis nous intéresse.

Troubles érectiles – Que peuvent vous apporter l’acupuncture, la médecine chinoise, la micronutrition, la naturopathie…?

Chez la plupart des hommes, les troubles érectiles s’installent progressivement avec le temps. Du point de vu de la médecine académique, les choses dépendent principalement des hormones et du moral.

Lorsque les troubles érectiles proviennent d’un faible taux d’hormone, les choses sont plus simples aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Des gels contenant de la testostérone ou de la dihydrotestostérone sont commercialisés en Europe, aux US… Avant de se lancer sur l’automédication, il est préférable de faire un bilan hormonal auprès de son médecin traitant ou d’un endocrinologue. Ces gels sont plus facilement prescrits chez les médecins qui pratiquent de la médecine anti-âge.

Lorsque les troubles érectiles ont dus à une baisse de l’humeur, le traitement doit principalement être orienté vers la psyché. Des solutions en acupuncture, phytothérapie chinoise ou occidentale, médecine allopathique… existent.
La baisse de l’humeur peut entraîner la baisse de la libido mais l’inverse est aussi vrai. La baisse de la libido peut entraîner un sentiment de honte ce qui abaissera l’humeur.
La baisse de la libido se caractérise par le déclin de la capacité de l’esprit à se projeter dans un scénario sexuel.

Lorsque les troubles érectiles répondent mal au traitement hormonaux ou de l’humeur, il devient pertinent de s’intéresser à une autre façon de regarder cette dysfonction. Pour la médecine chinoise, les causes possibles de troubles érectiles sont les suivantes:

  • Blocage de l’énergie du à l’humidité
  • Blocage de l’énergie du aux glaires
  • Stase de sang
  • Stase d’essence (équivalent à une insuffisance hormonal)
  • Vide de sang du cœur
  • Vide de l’énergie du cœur et de la vésicule biliaire (hypotension, dépression, baisse de l’humeur…)
  • Vide de Yang du rein
  • Vide de sang du foie
  • Vide de Yin du rein

Les cas les plus fréquents sont les situations de vide de Yang des reins. Le patient se plaint alors de courbatures lombaires aggravées par les rapports, baisse de libido, douleur sous les pieds, faiblesse des genoux, baisse de la volonté…
Les blocages de l’énergie du à l’humidité ou aux crachats sont aussi fréquents. Cela tient à notre alimentation pléthorique. Les excès alimentaires favorisent une flore trop abondante qui accroit progressivement l’humidité interne. Dans ce cas, le patient commence à stocker de la graisse abdominale avant l’apparition des troubles érectiles. Il se plaint aussi d’avoir le corps lourd, d’être intolérant à la chaleur, d’avoir la tête trouble…
Une autre cause courante de dysfonction érectiles est l’utilisation de médicaments contre la tension. En réduisant la tension, il se peut qu’elle ne soit plus suffisante pour garantir une bonne érection.
Les autres causes se rencontrent en pratique mais sont moins fréquentes.

A quel âge doit on s’attendre à voir la dysfonction érectile apparaitre?

Le taux de testostérone commence à décliner physiologiquement vers 40 ans.
Chez un patient qui aura déjà développé une humidité interne avant l’âge de 40 ans, la dysfonction peut se manifester rapidement à  partir de cet âge. Avec le temps, l’humidité se transforme en glaires ce qui tend à aggraver les choses. Les glaires sont à rapprocher du concept de “colle” en naturopathie. Il n’existe pas de concept de glaires internes en médecine académique mis à part pour les glaires pulmonaires et intestinaux.
Chez un patient mince avec de l’énergie, exempt d’humidité, les troubles érectiles peuvent ne jamais se manifester tant que son humeur reste bonne, qu’il mange bien…

 

troubles érectiles

Efficacité de la médecine chinoise sur les troubles érectiles

En fonction de la cause des troubles érectiles, la médecine chinoise sera plus efficace que la médecine académique ou inversement. Ainsi, en cas d’insuffisance hormonale, les gels de médecine occidentale sont plus efficaces, plus adaptés et plus sûrs que les plantes chinoises. Des bilans hormonaux permettent d’ajuster la posologie et de rester dans des dosage physiologiques.

En cas d’humidité ou de glaires, la phytothérapie chinoise, occidentale et la micronutrition sont plus efficaces. La phytothérapie peut transformer l’humidité ou collecter les liquides. La micronutrition peut modifier le terrain.£
Aucun traitement en médecine occidentale n’existe pour cette étiologie puisqu’elle n’est pas identifiée par la médecine classique.

En cas de vide de Yang du rein (courbatures lombaires aggravées par les rapports, baisse de libido, douleur sous les pieds, faiblesse des genoux, baisse de la volonté…), l’acupuncture et la phytothérapie chinoise sont plus efficaces.

En cas de baisse de l’humeur, je trouve personnellement que l’acupuncture offre de très bons résultats mais les autres techniques sont aussi possibles.

 

 

Ces Articles peuvent vous intéresser :

error: Content is protected !!